12 outils pour tout connaitre d’un site


On a souvent besoin de connaitre certaines informations sur un site donné. Ces quelques outils vous permettront d’obtenir la performance d’un site sur le SEO, sa popularité sur les réseaux sociaux, son hébergement web, etc. Notez que ces outils à prendre avec précaution, car ils donnent rarement des résultats fiables, mais plutôt un point de départ.

  1. Just-ping.com  — Vous pouvez utiliser Just Ping pour déterminer si un site ou blog est accessible d’autres pays. Contrairement à d’autres services de ping, celui-ci se base sur 30 services dans le monde incluant la Turquie, l’Egypte, la Chine ou l’Arabie Saoudite. Si les résultats montrent une perte de 100 % sur le ping, cela signifie que le site est inaccessible dans ce pays.
  2. Who.is  — Cet outil permet de connaitre les informations de contact d’un webmestre. Who.is interroge simplement les bases de donnée Whois des principaux noms de domaine. Assez inefficace si le webmestre a choisi de protéger son compte.
  3. Whoishostingthis.com  — Vous fournissez une URL et ce service vous dira l’hébergeur web et le domainier utilisé. Cela peut-être pratique si un site a plagié un contenu. Cependant, il suffit que le site soit sous Cloudflare pour qu’on n’obtienne aucune information, car on verra simplement les informations DNS de Cloudflare.
  4. Popuri.us — Popuri permet de déterminer la popularité relative d’un site en se basant sur des indicateurs de réseaux sociaux tels que Google+, Twitter ou Facebook. Il affiche également le PageRank de Google.
  5. Chillingeffects.org — A chaque fois qu’un moteur reçoit une plainte DMCA, une copie est enregistrée sur ce site. Cela permet de connaitre celui qui a porté plainte ou ses propres plaintes si on est le plaignant.
  6. Myip.ms — MyIP.ms propose un rapport détaillé sur l’IP, les noms DNS et parfois l’hébergeur web d’un site donné. Dans certains cas, il affiche la position géographique du site, les changement dans l’historique de l’adresse IP.
  7. Ewhois.com — Ewhois donne également des informations Whois, mais il utilise également des codes de tracking de Google Analytics ou Adsense pour connaitre les autres sites du webmestre.
  8. Builtwith.com — Buildwith offre une tonne d’informations sur le site tels que son hébergeur web, le CMS utilisé, les Widgets et ses partenaires publicitaires. Il peut également vérifier si le site tourne Amazon S3 ou Google Cloud.
  9. Semrush.com — Semrush a eu une mauvaise publicité, car on l’accusait de voler les informations des autres pour son profit personnel. On parle notamment des noms de domaine, mais SEMRush fournit des rapports détaillés sur le SEO d’un site. La description, les titres utilisés, etc. Il affiche également les concurrents du site.
  10. Whatsmydns.net — Cet outil permet de pister la propagation d’un DNS. Quand on change de domainier, il faut du temps pour que les nouveaux DNS se propagent dans le monde entier. Ce service permet donc de mesurer leur progression.
  11. Modern.ie — Modern.io vérifie la compatibilité d’un site avec tous les navigateurs sur le marché. Ce service se base sur Browserstack qui permet également de vérifier des changements éventuels sur le design dans chaque navigateur.
  12. Page Speed de Google — Plus besoin de présenter celui-ci, car il permet de vérifier la vitesse d’un site. Un score élevé indique un site qui est très bien optimisé. De plus, Page Speed fournit des suggestions pour améliorer la vitesse.

 

 

 

 

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Hello,

    n’hésite pas à citer tes sources, surtout lorsqu’il s’agit de l’excellent Digital inspirations ! (http://www.labnol.org/internet/tools/best-online-tools-for-webmasters-know-everything-about-websites/2744/)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils