La DGSE propose des outils de délations aux blogueurs et aux youtubeurs

Face à la montée de la haine et de la critique négative sur le web, la DGSE a décidé de mettre en place des outils de délations destinés aux blogueurs et aux youtubeurs. Cette décision a été prise après une étude des phénomènes du web et de l’impuissance des services publics et des organismes à lutter contre la haine et l’impolitesse des citoyens sur le web. Par ailleurs, la DGSE estime qu’une régulation provenant directement du gouvernement serait inappropriée tandis que la délation des créateurs de contenu serait bien plus efficace pour rapporter les mauvais comportements, car ils connaissent les spécificités de ce secteur.

dgse-poisson-avril_1

Les blogueurs et les Youtubeurs disposeront de 3 principales méthodes pour dénoncer les propagateurs de la haine, les personnes téléchargeant des contenus et des comportements ou actes illégaux selon la législation française.

 

  • CheckTheEvil – Cet outil est un script permet d’identifier le pseudo, l’adresse IP et le serveur de connexion des commentateurs sur un blog ou une chaine Youtube. En sachant que chaque blog enregistre déjà ces informations dans un objectif de statistique, la DSGE estime que cela facilitera la délation sur les comportements inacceptables. Dans l’administration du blog, le script fourni par la DGSE fera en sorte qu’on puisse envoyer les informations principales sur le suspect aux serveurs de la DGSE. Par la suite, la DGSE analysera ces informations pour déterminer un acte illégal ou non par rapport aux lois en vigueur. Pour faciliter l’intégration de cet outil, la DGSE proposera ce script sous forme de plugins pour la majorité des CMS sur le marché. De plus, on pourra également bénéficier d’un lien intitulé Rapporter à la DGSE qui remplira les mêmes fonctions, mais ce lien sera visible sur le blog. De cette manière, les autres commentateurs et les visiteurs pourront également utiliser la délation pour stopper les comportements inappropriés.
  • La protection contre les services étrangers – Face aux atteintes répétées des services de contenu étranger, la DGSE préconise d’utiliser son propre service de tracking et de statistique qui sera fourni et maintenu par Cloudwatt, une entreprise française réputée pour son innovation et la qualité de ses services. De cette manière, la DGSE pourra accéder directement aux statistiques du blog pour faciliter la vie du blogueur. Ce dernier pourra intervenir dans des cas exceptionnels, car la DGSE se chargera de tout le processus d’analyse de l’information. Concernant les chaines vidéos, la DGSE avoue son impuissance à mettre en place ce type d’outils et de scripts, mais l’organisme compte sur les Youtubeurs pour participer pleinement à la régulation du web. De même, Youtube est une priorité pour la DGSE, car elle estime que les pires comportements, vidéos et critiques ont étés recensés sur cette plateforme.
  • Un système de notation et de limite d’âge pour les contenus – Sur Youtube, la DGSE, en utilisant les prochaines prérogatives du CSA, demande aux Youtubeurs de mettre en place un système permettant de filtrer le contenu selon l’âge de la personne. Premièrement, il est du devoir du Youtubeur de marquer ses vidéos avec les différentes mentions ( -12, -16, -18, etc) si le contenu n’est pas approprié pour le grand public. Ce système de notation sera aussi disponible via un second script de la DGSE pour les blogueurs. Il consistera à marquer clairement les articles dont le contenu pourrait être utilisé pour perprétrer des actes criminels. On peut citer la promotion des réseaux pair à pair, les crypto-monnaies et les logiciels permettant d’anonymiser la connexion.

Selon la DGSE, ces 3 méthodes seront un point de départ pour d’autres techniques permettant de réguler le web une bonne fois pour toute et pour se débarrasser des éléments nocifs qui se propagent actuellement sur le web. La DGSE fera d’autres annonces sur les détails supplémentaires de ces outils et comment les télécharger via une plateforme dédiée.

dgse-poisson-avril_1_1

La DGSE compte sur les créateurs de contenu pour construire un web plus sain et plus respectueux des droits fondamentaux et des lois en vigueur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s