L’augmentation de la “démence numérique”


demence-numerique

La Corée du sud qui fait partie des pays les plus connectés au monde subit un nouveau phénomène lié à l’addiction d’internet et des jeux en ligne. Appelée Démence numérique ou Démence digitale, elle provoque des symptômes de pertes de réflexes vitaux chez les jeunes. Par exemple, certains jeunes n’arrivent plus à se rappeler des informations basiques telles que leur numéro de téléphone ou leur date de naissance.

L’addiction à internet est reconnue comme un trouble depuis les années 1990, mais ce phénomène a enregistré une croissance exponentielle à cause de la vulgarisation du haut débit et de la convergence des appareils qui fait qu’on est toujours connecté en permanence.

La démence numérique est principalement présente chez les jeunes accrocs aux jeux vidéos en ligne. Les études montrent un sous-développement de l’hémisphère droit par rapport à l’hémisphère gauche. L’hémisphère droit concerne la logique, l’arithmétique et les actions basiques tandis que l’hémisphère gauche concerne l”imagination, la créativité et les rêves.

Les cas les plus graves subissent une perte de 15 % de l’utilisation de leur hémisphère droit et étant donné que certains sont encore très jeunes, les dégâts peuvent être assez importants puisque leur cerveau est encore en train de se développer.

Une addiction à internet et au numérique se caractérise par une utilisation de son Smartphone supérieure à 7 heures par jour et une consommation d’internet à 6 heures par jour. Certains jeunes coréens passent 14 heures par jour que ce soit pour jouer à des jeux massivement multi-joueurs ou surfer sur le web.

 

N'oubliez pas de voter pour cet article !
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils