La Creative Commons pour les auteurs

 

logo-creative-commons

 

De nombreux auteurs choisissent d’utiliser la license Creative Commons pour publier leurs oeuvres, notamment les livres électroniques. Mais la gestion des droits reste floue si on décide aussi de proposer une version en papier. Après quelques recherches, je me suis aperçu qu’une oeuvre pouvait posséder des droits séparés selon que l’on propose en Creative Commons pour le format électronique et une propriétété intellectuelle standard pour le format en papier, mais c’est totalement absurde ! Si une oeuvre est déjà sous Creative Commons, elle hérite de ce droit indépendamment du format proposé. Ainsi, un livre en papier doit être automatiquement sous Creative Commons si l’e-book est sous cette license. Le droit d’auteur s’applique à la création et non au format.

Le problème ici est qu’on confond souvent la Creative Commons avec le gratuit, ainsi on estime qu’on n’a pas à payer une oeuvre de cette license, pourtant, on peut tout à fait proposer un livre en papier en Creative Commons, car le prix se base sur la production et non sur l’utilisation des droits par ses utilisateurs. Mais c’est une autre paire de manche pour les éditeurs… J’ai cherché sur de nombreuses plateformes et très peu d’éditeurs proposent des services de publication sous Creative Commons et c’est la même chose pour les logiciels. Ainsi sous Microsoft Word, le concept de Creative Commons n’existe même pas et on doit juste choisir entre une oeuvre propriétaire ou celle du domaine public. Toutefois, on doit différencier le domaine public et une oeuvre sous Creative Commons. Cette dernière est disponible sous plusieurs formes avec ses sigles respectifs :

  • La Creative Commons standard – Une reproduction libre sous toutes ses formes à condition de mentionner son auteur
  • La Creative commons qui permet de partager sans aucune modification de l’oeuvre.
  • La Creative Commons qui ne possède pas de droit commercial

Il y a de nombreuses combinaisons possibles, mais les trois ci-dessus conviennent à la plupart des cas. En général, toutes les licenses Creatives Commons permettent de partager librement des oeuvres au niveau international. Le monde de l’édition n’aime pas cette idée, c’est pourquoi, il existe très peu d’oeuvres sous Creatives Commons qui sont disponibles dans des formats variés. Evidemment, la Creative Commons est la meilleure solution si vous créez un e-book, mais son exploitation commerciale peut poser des problèmes à l’avenir.

Une réflexion sur “ La Creative Commons pour les auteurs ”

Les commentaires sont fermés.