Les types de commentateurs dans un blog

Le blogging est une chose passionnante, même si cela fonctionne souvent en circuit fermé. Toutefois, même avec un public réduit, on peut avoir un panel large de ses commentateurs. Etant donné que mon deuxième blog parle de politique, et c’est sujet très sensible, j’ai eu l’occasion de voir une belle brochette de la nature humaine. Je ne suis pas encore un blogueur expérimenté, et ces réflexions sont le fait d’une année entière de blogging.

Voici les types de commentateurs que vous risquez de voir


  • Le commentateur simple – Le meilleur, il fait partie de votre communauté, il réagit à l’article parce que ca l’intéresse. Parfois, une légère contradiction, mais toujours avec un bon esprit. En fait, ce type de commentateur est parmi les premiers de vos lecteurs, et il est fidèle. Chouchoutez-le, il est difficile à trouver.
  • Le négatif – Ce gars là ne s’intéresse pas à l’article, il veut toujours avoir raison. Tetu, rancunier, il ne lâchera pas l’affaire tant que vous ne lui donnez pas raison. La solution ? Lui mettre du cirage et en profiter pour attacher ses lacets ensemble pour qu’il se casse la gueule !
  • Le technicien – Celui là, c’est quelque chose. Marque de fabrique, son commentaire est trois fois plus long que l’article. Pointilleux à mort, il va vous maudire pour manquer une virgule. Il est intéressant, car il force à de la qualité sur son blog, mais faut quand même pas le suivre à la lettre sous peine de séances chez le psy !
  • Le philosophe – La même longueur que le technicien, on dirait qu’il commente avec un air rêveur, la plupart du temps, on ne pige rien à ce qu’il dit. La solution ? Lui répondre : ” C’est un point de vue intéressant”. Eviter de trop lui répondre, car vous risquez rapidement de vous retrouver à l’Académie Francaise.
  • L’historien – Encore un enquiquineur, vous parlez d’actualité, il va parler de la préhistoire, vous parlez de préhistoire, il parle de la génèse. son objectif est de montrer qu’il est très connaisseur, et en général c’est le cas. Un conseil, retenez ce qu’il dit et comparez avec la vérité…Ensuite écrivez un article rien que pour lui pour se foutre de sa gueule s’il s’est trompé.
  • Le troll positif – Une race rare, il est intéressant car il vient réveiller la discussion. Cela arrive quand ce sont les mêmes qui se refilent les salamecs. Ca réveille, et les commentaires sont plus dynamiques. C’est l’electrochoc du blog.
  • Le troll négatif – Une fusion entre le négatif et le technicien.
  • Le paumé - Il parle tout seul dans son coin, on n’a aucune idée à qui il s’adresse, les phrases sont décousues. La solution ? Faut se barrer à tout jambe, car il est contagieux.
  • Le grincheux technicien - Il est assez rare, mais s’il trouve une niche, il ne vous lâchera pas. Il n’a aucun sens de l’humour, et il chipote sur le moindre détails. Vous dites une blague, il vous traite de raciste. Ce n’est pas un balai, c’est un tronc d’arbre qu’il a dans le derrière. Toutefois, ces commentateurs sont pertinents, mais c’est le casseur d’ambiance par excellence.

Je sais que j’ai un peu poussé, mais j’ai rencontré tous ces types de commentateurs. Et priez le ciel et l’enfer pour qu’ils ne viennent pas chez vous le même jour, car vous n’aurez plus qu’à vous suicider !!

18 réflexions sur “ Les types de commentateurs dans un blog ”

  1. Tu as oublié :
    - le commentateur toujours hors sujet,
    - celui qui vient dans son blog (enfin… dans le mien) pour profiter de ma notoriété pour diffuser son information,
    - le spammeur.

  2. Oui le bon vieux spammeur qui vient dire : “je suis bien d’accord avec toi, bravo pour le blog je t’ai mis en favori.” à longueur de pixels, c’est une plaie car seul le lien qu’il pose dérange. On ne peut pas régler un antispam sur ce genre de termes … Joli ton pour ce billet, la mayonnaise prend bien :)

    1. Merci, mais je pense que si les spams ne sont passez nombreux, c’est dilué dans les autres commentateur, et les visiteurs passent dessus comme il le font pour les bannières publicitaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>